Vous recherchez?

samedi 31 mars 2018

De la petite souris au lapin de Pâques...

Cette semaine, nous avons toute une ménagerie qui s'invite chez nous. Et le printemps qui ne montre pas tout à fait le bout de son nez, un peu plus de dix jours après son arrivée...

Nous avons eu la visite de la petite souris. En vrai, nous l'attendions depuis le mois de janvier, où la dent basculait déjà d'un côté de l'autre, en étant bien accrochée.
Une pomme a eu raison d'elle. Une belle pomme rouge. Et hop, d'un bond, la petite dent a sauté dans la main d'Arthur. Je crois n'avoir jamais vu mon grand aussi heureux et fier.
Cette petite dent est le symbole du temps qui passe. Il grandit et je dois m'y faire.
A vrai dire, pour aucun de nos enfants, nous avons eu des soucis de dents. Pas de chouinements de pleurs, de maux nocturnes, d'otites, ou de difficultés. Chaque dent est sortie d'un coup.
Parfois accompagnée de deux ou trois amies.
La petite souris  allait donc passer déjà.

En vrai, je n'étais pas favorable à faire croire à mes enfants à la magie de Noël, ou la petite souris ou encore le lapin de Pâques. Enfin à toutes ces histoires racontées depuis la nuit des temps. Non, je n'aimais pas l'idée de mentir. Mais j'ai suivi mon mari sur ce terrain.
Et il sait mettre de la magie, là où on ne l'attend pas. Une de ses merveilleuses qualités.


J'avais une petite boite, où nous y avons glissé avec Arthur, sous les yeux émerveillés de son frère, la dent si petite, si fragile, si jolie. Cette petite perle nacrée, qui avait mis tant de temps à tomber...

Et le soir venu, mon fils a glissé sa boite sous son oreiller.
 
Toute la difficulté de Cher et Tendre alias la Petite Souris, fut de ne pas réveiller l'enfant heureux de dormir tôt pour une fois...


Au petit matin, il s'est levé oubliant son précieux trésor.
A déjeuné , s'est habillé et le voyant vaquer à ses occupations de petit garçon,  je lui ai demandé innocente ou presque, si la petite souris était passée.
Il m'a répondu "oh zut, j'ai pas vu". Et s'est mis à courir jusqu'à son lit, soulevant l'oreiller. Découvrant une nouvelle brosse à dent, un joli dentifrice "au bonbon", et sa petite boite.
La petite souris a laissé  5 euros en pièces. Un vrai trésor.

maman, je suis riche, la petite souris est passée. Vivement que toute mes dents tombent, j'aurai plein de pièces ...

Il est parti essayer sa brosse à dent avec lumière magique, et son dentifrice goût "bonbon trop bon". Son trésor dans la main, et son sourire avec son si joli trou, illuminant son visage.

Ce bonheur là, son sourire, si simple, si doux je le garde pour la vie dans mes souvenirs. Parce que plus que de la magie, c'est le symbole de l'enfance, si innocente et fragile qu'il exprimait. L'enfance qui tout doucement lui fait faire de grands pas, pour se diriger vers le monde de grands. Mais pas trop vite...

Ce que j'oublie de raconter, c'est qu'il a fallu acheter une nouvelle brosse à dent à Adam, qui jaloux, de ne pas avoir eu de dent qui tombe, et de ne pas avoir vu la Petite Souris, s'est mis en tête qu'il fallait se brosser souvent les dents pour que la petite souris soit heureuse, et qu'elle amène plus d'argent encore. Donc il avait "besoin" d'une nouvelle brosse à dent...

Et que vient faire le Lapin de Pâques?
C'est la réponse de mes fils, que je livre ici.

Tout simplement amener des chocolats, pour que les enfants aient des caries et que les dents tombent, ainsi la Petite Souris mènera plus de pièces. Ils auront  enfin un grand trésor de pirate...

Mes fils ont tout compris, et ont une logique incroyable. Nous en ferons soit des pirates, soit des banquiers, ou des pirates-banquiers, en tout cas compter ses pièces, semble être devenu essentiel
dans leur petite vie de homeschoolers ...

C'est aussi un bon moyen pour amener à travailler sur la monnaie, et le rendu monnaie ainsi que
sur les premiers achats en autonomies. Mais c'est une autre histoire...


Et chez vous, Fée des dents ou Petite Souris? 


1 commentaire:

  1. Chez nous Petite souris aussi. Et effectivement c'est cela qui a amené mon fils à vouloir "compter" le contenu de sa tirelire. nous avions donc, à l'époque embrayé sur les euros que nous avions abordés en utilisant les couleurs hiérarchiques de la pédagogie Montessori et que mon fils connaissais. Nous avions eu aussi un gros questionnement sur "faut-il que les enfants croient au Père Noël, Saint-Nicolas et autre". C'est mon chéri aussi qui m'a persuadé, vu que moi mes parents ne m'avaient fait "croire en rien". Nous avons choisi de bannir tout le côté "récompense" et "menace" de toutes ces fêtes: Pas de "si tu n'est pas sage, Père Noël ne passera pas", chez nous. Et nous glissons aussi des cadeaux "Home Made" sous le sapin, de cette façon les enfants intègrent l'idée que nous faisons des cadeaux aussi. Du coup nous avons, nous parents, aussi droit à nos cadeaux "Home Made" de la part des enfants. Alors profitez bien de la magie d'être enfant...Et bravo pour l'article.

    Emy
    www.emyreve.overblog.com

    RépondreSupprimer

Vous les avez aimé ...